Mon Compte

Première connexion

Inscrivez votre numéro de carte dans l'onglet "Identifiant".

Votre mot de passe initial correspond à votre nom en minuscules.

Films en ligne

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 90

Du rififi chez les hommes

Le service de films à la demande proposé par la médiathèque prend fin le 26 octobre 2017.
Retrouvez une offre plus diversifiée en 2018 (surprises à venir) !

Top 10 des recherches

Je cherche, je trouve ( livres, musique, films, jeux... )

ça va

En 1939, Tristan Tzara s’est éloigné du dadaïsme, dont il fut l’un des fondateurs. Il s’est aussi éloigné du surréalisme, qu’il a accompagné un temps. Depuis 1935, il est proche du Parti communiste, et s’est engagé aux côtés des Républicains espagnols. En 1940, étant juif, et écrivain subversif, il quitte Paris pour le sud (avec notamment René Daumal, qui, lui, rejoindra quelques mois son frère Jack près de Cahors).

Arrêté en 1941, Tzara s’échappe et passe dans différentes villes du sud est de la France. En 1942, recherché par la Gestapo, il se réfugie près de Souillac. Là, il retrouve le directeur de la revue Le Point, Pierre Betz et les artistes et écrivains résistants du Lot, dont Jean Lurçat et Jean Marcenac.


Tzara est toujours resté en contact avec les autres écrivains et intellectuels résistants. Quand, en 1943, Aragon lance le Comité National des Ecrivains pour la zone sud, Tzara en est un délégué pour le sud-ouest. Il contribue notamment à organiser un groupe du CNE dans le Lot, le « Centre des Intellectuels » avec toujours Lurçat, Marcenac, et Jean Agamemnon, Léon Moussinac. C’est ce groupe qui éditera ensuite cette plaquette, « ça va ».


Le Comité National des Ecrivains (ou Comité National des Intellectuels) publiait en zone nord Les Lettres françaises et les Editions de Minuit. En zone sud, ce furent Les Etoiles et la Bibliothèque française.


Une imprimerie clandestine fonctionnait dans les environs de Latronquière. De nombreux journaux et publications de la Résistance y furent imprimés. L’organe du CNE de la zone sud, Les Etoiles, eut sans doute quelques numéros qui y furent réalisés. Un est certain, daté du 15 août 1944, qui indique qu’il est imprimé « quelque part dans le Lot », « sous la protection des unités des Francs Tireurs Partisans Français ». On y reconnait notamment les pseudonymes de Lurçat, de Marcenac et aussi celui de Marcel Abraham.

Gallica/BNF

Source : Gallica / BNF


En 1944, Tzara est à Toulouse, toujours délégué du CNE. Il y dirige aussi une émission à Radio Toulouse, l’« Émission littéraire de la Résistance». Et il participe à la fondation de l’Institut d’Etudes Occitanes.


Le « Centre des Intellectuels  de Toulouse, Comité National des Ecrivains » publiera un titre de Tzara, « Une Route Seul Soleil », ainsi que de nombreux titres d’autres écrivains de la Résistance dans « La Bibliothèque française. »


Le « Centre des Intellectuels » de Cahors, lui, publiera deux autres plaquettes, l’une de Claude Aveline, membre du «  réseau du Musée de L’Homme », et l’autre de Charles Vildrac, un des fondateurs des « Lettres françaises », et trois numéros de la revue « Les Etoiles du Quercy »


 « Ça va » contient le poème du même titre, qui sera repris dans le recueil « Terre sur terre », ainsi que quatre autres poèmes, "Quatre poèmes de petite guerre", "Pour Antonio Machado", "D’une ville" et "Fluide" qui figureront, eux, dans le recueil « Le Signe de vie ».

« Ça va » est, dans cette plaquette, daté de « Souillac, 1943 ». Mais la publication sera faite après la Libération, en 1944 ou 1945.


Ainsi, par cette modeste plaquette, nous pouvons nous souvenir que « les mots furent aussi des armes » de la Résistance à la barbarie nazie.

BONNE ANNEE A TOUS NOS LECTEURS!

Malvoyant
Thème par défaut

Horaires

Médiathèque du Grand Cahors

Lun

Fermé

Mar 13h30-18h
Mer   10h-18h
Jeu 13h30-18h
Ven 13h30-18h
Sam   10h-18h
Dim

Fermé

ATTENTION : la section jeunesse est ouverte à partir de 16h30 les mardi, jeudi & vendredi (en dehors des vacances scolaires où elle est ouverte aux mêmes horaires que les autres espaces)

Bibliothèque patrimoniale

Lun

Fermé

Mar sur rendez-vous 14h-18h
Mer sur rendez-vous 14h-18h
Jeu sur rendez-vous 14h-18h
Ven sur rendez-vous Fermé
Sam Fermé
Dim Fermé

LES HORAIRES DES BIBLIOTHEQUES DU RESEAU :

Cliquez ici !

Les bibliothèques du réseau

Contactez-nous

Médiathèque du Grand Cahors

185, avenue Jean Jaurès

46000 / Cahors

05-65-20-38-50

mediatheque@grandcahors.fr